CABRETTE CLUB
Le forum de la Cabrette.
 
 FAQAide   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

hautbois
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   CABRETTE CLUB Index du Forum  .::. CABRETTE  .::. Materiel

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Roux
Accro à la cabrette
Accro à la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2008
Messages: 227
Localisation: Charente
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Verseau (20jan-19fev)

Message Posté le : Lun 16 Mai 2011 - 19:55    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 

       Bonjour à tous,
 
       Je cherche quelques précisions concernant le hautbois, surtout auprès de M. Blanc.

       Ayant lu dans une de ses interventions sur un site voisin qu'il situait l'invention du hautbois au 17 ème siècle par Hotteterre et Philidor, je serais heureux d'obtenir quelques détails supplémentaires, car il m'arrive de faire des conférences (restons humbles, ce sont plutôt des "causeries") sur les origines de la cabrette et parler de sa "filiation" avec le hautbois.

       Je m'en voudrais  de dire trop de bêtises...

       Je pensais -sûrement à tort- que les origines du hautbois remontaient à la plus haute Antiquité...on aurait retrouvé des fragments d'"ancêtres" ou du moins de la famille de cet instrument jusqu'à 3000 ans avant J.C., en Egypte.
       Le temps passe...Nous en arrivons à la genèse de ce qui deviendra l'empire Romain, la Grèce (je devrais dire les pré-Hellènes), etc..., l'Egypte étant depuis longtemps là.

       Et, c'est en Grèce que serait apparu un plus "authentique" ancêtre du hautbois, qui est l'Aulos à anche double.
       Comme nous avons plutôt échangé avec les Romains, l'Aulos deviendra la TIBIA romaine. En Syrie, l'Aulos devient le ZAMR (resté, paraît-il, en l'état originel).

       Notre tibia romaine aurait donné naissance (Moyen- Age et Temps Modernes/Renaissance) à toute une famille d'instruments à anche double (Chalumeaux, Musettes qui seront les cornemuses du Centre France, bombardes (hautbois bretons).
       Puis (Classicisme), la Musette évoluera en instrument des musiques dites "savantes",  donc en Musette de cour, vers les 17 et 18 siècle.
  
       Voici, en raccourci, comment je voyais cette évolution de l'Aulos vers...notre cabrette, par parenté dûe au caractère commun de l'anche double. (exceptions rares d'anche simple, dont la boha)

       Bien entendu, le hautbois en tant que tel a aussi évolué (baroque, classique, hautbois viennois, etc...) et s'est perfectionné, effectivement, aux 17éme et 18ème siècle; mais je veux croire qu'il est bien plus ancien. Quant à Hotteterre et Philidor, je les connais (ultra-vaguement) surtout comme musiciens; cependant, le premier a écrit, et, en particulier un traité sur le hautbois; je connaissais le second car je crois qu'il a -sinon inventé- du moins été un des premiers joueurs d'échecs en plus de la musique !

       J'espère que je pourrai , avec ceux que cela intéresse, bénéficier de conseils et rectificatifs sur ce thème de l'apparition du hautbois.
 
       Merci, et sympathie à tout ceux du forum,
       José Roux. 
_________________
José Roux
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

blanc
Néophyte de la cabrette
Néophyte de la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: italie
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : Lun 16 Mai 2011 - 22:07    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

bonjour  Mr Roux

désolé mais ce qui a été écris sur le hautbois n est pas de moi ; juste la partie sur la cabrette Amadieu. l hisoire du hautbois est certes beaucoup plus compliquée et je
 n en sais pas grand chose. on ne peut faire de parallelle direct entre les  hautbois et les cornemuses. ils ont des parcours différents. je ne connais que les hautbois populaires( bombarde, piffero etc...). et leur variété est infinie. et leur histoire toujours très locale.

par contre j ai des certitudes sur la filiation de la cabrette avec les cornemuses du centre l ayant précédée.
apres maintenant 30 ans de recherches (pas que moi , bien sur), cette histoire  devient plus claire. A partir de disons 1750. avant on ne sait rien de précis.

je vous ferai part de tout ça des que j ai un moment.  cordialement
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Roux
Accro à la cabrette
Accro à la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2008
Messages: 227
Localisation: Charente
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Verseau (20jan-19fev)

Message Posté le : Mar 17 Mai 2011 - 08:11    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

  Bonjour M. Blanc,

  Avec mes remerciements anticipés.

  Certes, il y a filiation entre cornemuses et cabrette, et il est très intéressant que vous ayez fait ce travail qui fixe les choses, mais, à une époque récente (certainement) dans l'échelle du temps.
 Car, je considère que les cornemuses constituent une des branches de l'évolution, et participent elles-mêmes de cette évolution du hautbois (Moyen-Age-Renaissance)  ....
 Imaginons que vous preniez un hautbois: vous lui adjoignez un sac et un soufflet, voire un bourdon, et vous obtenez...une musette!! Donc, à mon sens ,tout se recoupe bien du moins dans l'idée...

  Je suis intéressé par votre travail sur Peze (?), car -toujours pour moi- la cabrette serait un instrument relativement récent, disons de moitié 19ème en étant optimiste, et que je verrais bien dérivé de la musette de cour et fabriqué de façon semi- artisanale, dans le contexte de l'essor et du grand développement industriel de cette époque, par de nombreux facteurs Parisiens Auvergnats de préférence...De toutes façons, Paris était partagé surtout entre Auvergnats, Aveyronnais et Bretons, et les fabricants et les Auvergnats musiciens ont permis une large production et diffusion de la cabrette qui s'est répandue logiquement "au pays"; il en a été de même chez les Bretons avec leurs instruments...

  Mais qui a commencé, qui a élaboré -le premier- la cabrette dans sa forme actuelle? C'est là que m'intéresse beaucoup votre recherche.

  A bientôt et bonne journée.
  José Roux.
_________________
José Roux
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

JLMatte
Maître cabrettaïre
Maître cabrettaïre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 650
Localisation: Metz
Sexe: Masculin

Message Posté le : Jeu 26 Mai 2011 - 18:01    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

En matière d'histoire instrumentale il faut toujours se garder de tirer des liens trop rapides entre la présence d'instruments proches à des époques et/ou des lieux différents. Parfois cela peut évoquer ces numéros de music hall où un artiste fait croire qu'il agite des bras de deux ou trois mètres de long derrière un paravent alors que ce sont les mains de son complice que l'on voit de l'autre côté...

Si j'écris cela c'est que pour le hautbois comme pour la cornemuse, nous sommes encore assez ignorant du parcours de chacun des ces instruments entre l'époque antique et le moyen-âge, c'est à dire sur un millénaire environ ce qui n'est pas rien...

Je suis loin d'être spécialiste de ces époques reculées : au contraire mon intérêt s'est toujours plutôt porté vers les XIVème ou XVème siècle, là où la matière iconographique est généreuse (et par goût artistique personnel également)

Mais il semblerait que le hautbois,c 'est à dire l'anche double ne soit réapparue qu'à cette époque par chez nous, probablement via le monde arabe.
Quant à la cornemuse (c'est à dire un instrument à poche), ses traces fiables sont déjà rares durant l'antiquité : j'ai écrit un papier là dessus pour le colloque boha il y a quelques années dans lequel je montrais qu'aucune des mentions généralement citée n'est vraiment probante dès que l'on creuse un peu avec un esprit un tant soit peu critique. J'ai eu l'occasion de lire une citation enfin plus convaincante depuis (merci à JP. Van Hees) mais je n'en ai pas encore la copie... Mais là également, on peut s'interroger : pourquoi ne trouve-t-on quasiment pas trace de cornemuse avant le 11ème siècle : manque de document ou absence réelle de l'instrument ? Lionel Dieu a proposé une hypothèse qui se tient assez bien (expo de St-Flour puis de Montluçon l'an passé) mais qui est encore un peu franco-française.

Entre musette baroque et cabrette il y a, de même une certaine inconnue. On a pensé que les instruments type Gaillard constituaient le chaînon manquant (il en existe signés Amadieu, l'un d'eux cherchait par exemple acquéreur il y a quelques années à St-Chartier) mais cela ne me semble pas lever toutes les inconnues : au contraire, on se demande maintenant s'il ne manque pas deux chaînons : celui entre la musette et ces "pré-cabrettes" et celui entre ces "pré-cabrettes" et les cabrettes. Et lorsque je parle de chaînons manquants ce n'est peut-être plus tant en terme d'instruments que de motivation pour passer de l'un à l'autre avec des transformations si radicales
...
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

blanc
Néophyte de la cabrette
Néophyte de la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: italie
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : Jeu 26 Mai 2011 - 18:32    Sujet du message : musette- cabrette Répondre en citant

pour ce qui est de la filiation esthétique musette- cabrette, il n y a aucun doute, de plus nous avons en documentation des instruments de Amadieu et Costeroste qui sont de vraies petites musettes à perce cylindrique mais sans le deuxième chalumeau a clefs et sans le bourdon a layette . en voici une Costeroste



Puis comme je l'explique dans une autre page du forum,(filiation des musettes du centre) pour moi le hautbois de la cabrette est semblable à celui des musettes 13 pouces incrustées, instruments attestés du centre de la France avant la révolution (1750-1800) et présents dans l iconographie auvergnate, meme si elle est sujette à discutions.

Ce hautbois, a subit certes quelques transformations: légère augmentation de la perce intérieure et du pavillon, ce qui témoigne pour moi que, à l instar de Béchonne,t la problématique de l époque était d augmenter le volume et l ambitus de l instrument
On voit clairement le même phénomène pour les cornemuses irlandaises qui passent du narrow bore (Egan, Kenna) au medium bore ( Taylor) puis au big bore ( concert pitch de Kennedy)
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

JLMatte
Maître cabrettaïre
Maître cabrettaïre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 650
Localisation: Metz
Sexe: Masculin

Message Posté le : Sam 28 Mai 2011 - 10:52    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

Voir les photos de l'Amadieu qui cherchait nouveau propriétaire à St-Chartier il y a quelques années. Comme je ne sais pas si cela s'est fait, je n'en dirai pas plus sur le vendeur. Désolé pour la surexposition, je n'ai pas assez l'habitude de photographier des instruments en invoire Smile



et la signature :

Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

blanc
Néophyte de la cabrette
Néophyte de la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: italie
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : Sam 28 Mai 2011 - 12:51    Sujet du message : hautbois Répondre en citant

il me semble avoir les photos qqpart d un semblable amadieu qui appartenait a Hubert Marcheix...
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 11:15    Sujet du message : hautbois

Revenir en haut
              

   CABRETTE CLUB Index du Forum .::. Materiel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.