CABRETTE CLUB
Le forum de la Cabrette.
 
 FAQAide   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

encore du peze...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   CABRETTE CLUB Index du Forum  .::. CABRETTE  .::. Materiel

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
blanc
Néophyte de la cabrette
Néophyte de la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: italie
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)

Message Posté le : Lun 16 Mai 2011 - 08:58    Sujet du message : encore du peze... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
lu dans la presse aujourd'hui:

confondant, navrant et infiniment troublant ...
ne se maîtrise pas dans un certain nombre de situations

bien entendu il s agissait de DSK.

Fidèle à mes obsessions et à mes amours, j ai repris un peu la recherche sur les origines de la cabrette, du moins sa filiation.
( suivant les conseils de Chavan, restons modeste.)

Souhaitant aussi vos lumières je vais livrer mes cogitations peu a peu .
et ici brut de copie sur internet:


Basson russe
Les facteurs sont concentrés à Paris
(BAUMANN, PEZE, BOILEAU, GALANDER... )
et à Lyon (SAUTERMEISTER, TABART,
JEANTET, DUBOIS & COUTURIER, RUST...).
On trouve toutefois d'autres facteurs isolés :
CUVILLIER à St Omer, (fig. 14),PRINTEMPS à
Lille...


BRUNO KAMPMANN ( EVOLUTION EN FRANCE  DES BASSES A EMBOUCHURE
AU DEBUT DU XIX° SIECLE)




puis

http://www.luthiers-mirecourt.com/pierre_constant1893.htm#retour
http://www.luthiers-mirecourt.com/pierre_constant1893.htm#retour



La révolution Française et son cortège de réformes
et de nouveautés devait apporter un
coup de fouet à la recherche instrumentale, et,
la mécanisation aidant, l'essentiel des instruments
tels que nous les connaissons aujourd'hui
était mis au point dans la première moitié
du XIX° siècle.




Nous voyons tout d’abord Pezé, de 1800 à 1830, auteur d’un basson à 6 clés (musée Sax) et d’un serpent à 4 clés du Conservatoire (n° 644) dont la forme offre quelqu’analogie avec celle de l’ophicléïde




A partir de la révolution, naissent les nombreuses causes qui aident à la transformation et à l’extension des instruments de musique ; la science succède peu à peu à l’empirisme, les procédés de travail s’augmentent et s’améliorent ; les instruments cessent d’être des objets de luxe, ils tiennent une place prépondérante dans l’enseignement du Conservatoire ; de nombreux ; de nombreux corps de musique sont formés pour les armées et la célébration des fêtes nationales ; un peu plus tard, ce sont les sociétés civiles ; enfin, le goût de la musique se répand partout.





Ce Pezé est donc  de la génération du père de Amadieu dont nous ne savons pas grand chose si ce n'est qu il fait partie de la colonie auvergnate de paris et qu il fabrique et vend ce que nous appelons aujourd'hui des cabrettes.


Question:

la naissance de ce nouveau type de hautbois de cornemuse ne serait elle pas le fait d une recherche de ce professionnel des instruments a vent: Pezé

comme candidat potentiel aussi : P Gaillard dont nous ne connaissons pas grand chose, à part des instruments assez "amateur"comme qualité mais certains étant aussi tres proche de la cabrette actuelle.


j ai d'autres lumières sur le sujet que je vous livrerai une autre fois,



je dois retourner faire mes commandes de vrais pieds  B Blanc...










Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

JLMatte
Maître cabrettaïre
Maître cabrettaïre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 650
Localisation: Metz
Sexe: Masculin

Message Posté le : Mar 24 Mai 2011 - 18:17    Sujet du message : encore du peze... Répondre en citant

A propos de Pierre Gaillard, une anecdote qui m'avait amusé : j'ai pris le temps, durant l'une des années 90 je crois, de rester une semaine dans les environs de La Châtre après les Rencontres de St-Chartier afin de prendre enfin le temps de visiter ce qu'il y a à voir dans les environs, et notamment le musée de La Châtre. Ce dernier a, je crois, été entièrement refait depuis et il faudrait que j'y retourne... Mais j'avais eu la bonne surprise d'y voir une de ces musettes sommaires parfois qualifiées de pré-cabrette et signée en gros sur le sac "Pierre Gaillard". J'ai fait quelques photos en me disant que les spécialistes de la chose devaient connaître cet instrument exposé à deux pas de St-Chartier et quelle n'a pas été ma surprise de constater que ceux dont je connaissais l'intérêt pour ce facteur et auxquel j'en ai parlé ignoraient l'existence de cet instrument...
Comme quoi on passe facilement sans le savoir à deux pas de ce qui peut vous intéresser...
il y a des musettes baroques signées PG, je me souviens notamment d'une boîte à bourdons ainsi estampillée à l'une de ses extrémités, mais il me semble que l'on ignore s'il s'agit réellement de Pierre Gaillard (à moins que l'on ne dispose d'autres infos maintenant...)

La cabrette enfant naturelle de la musette baroque et du basson russe qui se seraient croisés plus ou moins volontairement dans un hôtel parisien à la manière de DSK, décidément Bernard tu cherche à te faire lyncher par les Auvergnats ! Very Happy

Mais moi j'aime bien ces histoires d'instruments et de facteurs bien plus passionnantes que celles de nos politiques... La suite dans le prochain Voici ou dans le prochain Trad. Magazine ?....
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 23:03    Sujet du message : encore du peze...

Revenir en haut
              

   CABRETTE CLUB Index du Forum .::. Materiel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.