CABRETTE CLUB
Le forum de la Cabrette.
 
 FAQAide   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Apprendre à danser la "bourrée"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   CABRETTE CLUB Index du Forum  .::. COMMUNAUTE  .::. Danses
Aller à la page: 1, 2  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
2ni
Dieu de la Cabrette
Dieu de la Cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 1 529
Localisation: ailleurs

Message Posté le : Jeu 18 Mar 2010 - 16:08    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Si comme certain sur ce forum (aujourd'hui je suis charitable, je ne balancerai pas!) vous voulez apprendre à danser la bourrée, pour mieux "l'exécuter" à la cabrette, pas besoin d'apprentissage long et fastidieux avec telle ou tel maitre de danse!
Installez vous confortablement sur votre canapé, ouvrez grands les yeux et savourez ce moment!
Avertissement: Ethnomusicologues avertis, ce document peut vous être insoutenable. Le forum décline toute responsabilité en cas d'accident cardiaque!



Nota Bene: J'autorise toute personne présente sur ce document à se moquer de moi lors de ma prochaine interprétation en public d'un air à la cabrette!
_________________
2ni a déménagé sur http://cabrettecoz.unblog.fr
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Jean SIANE
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 2 794
Localisation: Pas bien loin
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Taureau (20avr-20mai)

Message Posté le : Jeu 18 Mar 2010 - 16:26    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Oulalala!!!! Je t'ai reconnu 2ni avec ta culotte de peau!!!! Very Happy
_________________
POUR NOUS CONTACTER: forumcabrette@orange.fr
Revenir en haut
            AIM Skype   

Briçou la tsabro
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 1 254
Localisation: Puy de Dôme
Sexe: Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Mar 2010 - 18:28    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Ouh ! ça décoiffe !

quelle ambiance déchaînée !

Ces amerloques, ce sont vraiment les rois du monde...

Rolling Eyes
  

_________________
Cabrette d'Auvergne,
j'entends ta voix qui résonne sur les puys...
Revenir en haut
              

Segonzat
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2009
Messages: 1 265
Localisation: Paris
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Lion (24juil-23aoû)

Message Posté le : Jeu 18 Mar 2010 - 20:30    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Pour se laver les yeux... Il y a les merveilleux danseurs filmés par Lajoux!





@+
Seg!

_________________
Tornarem coma fasiam!
Revenir en haut
              

Nico
Accro à la cabrette
Accro à la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 426
Localisation: Limoges
Sexe: Masculin

Message Posté le : Ven 19 Mar 2010 - 17:39    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Magnifique document !
Sais-tu qui a filmé ? on dirait que les danseurs sont sur un nuage. A la fin de l'extrait on a même l'impression qu'ils volent.
Merci Seg.
_________________
Cosin Janton
coma te fai ta femna,
ieu te dirai coma la mia me fai
Revenir en haut
              

Segonzat
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2009
Messages: 1 265
Localisation: Paris
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Lion (24juil-23aoû)

Message Posté le : Ven 19 Mar 2010 - 19:02    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

C'est Jean Dominique Lajoux, c'est un film de 1964 environ tourné dans le cadre de la RCP Aubrac!?
Il a 78 ans maintenant, il a une maison près du Puy de Dôme sinon il habite à Paris.
@+

_________________
Tornarem coma fasiam!
Revenir en haut
              

2ni
Dieu de la Cabrette
Dieu de la Cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 1 529
Localisation: ailleurs

Message Posté le : Ven 19 Mar 2010 - 19:13    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Salut Nico
Il y a déjà eu un post sur le sujet, mais comme je n'en suis qu'au niveau 1 de ma formation de modérateur, je ne sais pas le retrouver.
Sinon pour en savoir plus sur le document en question, tu vas sur le site du CNRS

http://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=docListe&cherche=1

_________________
2ni a déménagé sur http://cabrettecoz.unblog.fr
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Nico
Accro à la cabrette
Accro à la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 426
Localisation: Limoges
Sexe: Masculin

Message Posté le : Ven 19 Mar 2010 - 20:30    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

 les gars pour toutes ces infos !
_________________
Cosin Janton
coma te fai ta femna,
ieu te dirai coma la mia me fai
Revenir en haut
              

Lauseta
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 2 354
Localisation: A l'est

Message Posté le : Sam 20 Mar 2010 - 12:38    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

2ni a écrit:
Salut Nico
Il y a déjà eu un post sur le sujet, mais comme je n'en suis qu'au niveau 1 de ma formation de modérateur, je ne sais pas le retrouver.
Sinon pour en savoir plus sur le document en question, tu vas sur le site du CNRS

http://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=docListe&cherche=1



Allez voir Rubrique Comptoir- Messages du 14 mai 2009 (2ni, potasse ton niveau 1 Rolling Eyes )
Cela dit, mieux vaut développer ce sujet en MP comme déjà indiqué...

Revenir en haut
              

christian frappa
Nouveau
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 13
Localisation: Yssingeaux 43200
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Capricorne (22déc-19jan)

Message Posté le : Mer 24 Mar 2010 - 00:58    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

sinon plus comtemporain il y ca (c'est la fille qui danse qu'il faut regarder....)
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

2ni
Dieu de la Cabrette
Dieu de la Cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 1 529
Localisation: ailleurs

Message Posté le : Mer 24 Mar 2010 - 15:15    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Tes parents auraient dû t'appeler Modeste!

J'adore le commentaire: "Sûr que les grands mères ne pouvaient pas danser comme ça!"
_________________
2ni a déménagé sur http://cabrettecoz.unblog.fr
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

JLMatte
Maître cabrettaïre
Maître cabrettaïre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 650
Localisation: Metz
Sexe: Masculin

Message Posté le : Sam 27 Mar 2010 - 18:33    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Pour en revenir à la première vidéo de la page, il est certain que ces américains vont (involontairement) au bout de la caricature, mais on voit souvent des choses presque aussi affligeantes dans pas mal d'ateliers de danse de l'hexagone, soit parce que les animateurs eux-même savent tout juste ce qu'est une bourrée d'Auvergne, soit parce qu'ils sont convaincus que l'on ne peut faire aborder la bourrée à des débutants sans leur apprendre des chorégraphies en même temps que le pas (parce que ce serait trop austère). Et comme le fameux pas n'est pas si simple à comprendre (non qu'il soit vraiment complexe mais il faut déjà commencer par en saisir le principe, le résultat à obtenir et ce n'est pas évident lorsque l'on a pas un peu baigné dedans), nos pauvres débutants se concentrent rapidement sur les chorégraphies (qui sont plus palpables, plus rassurantes...) et cela donne des choses de ce genre, avec des pas chassés laborieux qui vous font mal dans le dos rien qu'à les voir. Au début tout du moins car, naturellement, ils se dégouttent assez rapidement et finissent par vous dire que la bourrée c'est un truc de spécialiste, que les danses bretonnes c'est tout de même plus convivial etc...
C'est un de mes sujets de débat avec pas mal d'animateurs autour de moi...

Jean-Luc
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Lo sonnaïre
Accro à la cabrette
Accro à la cabrette

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2008
Messages: 331
Localisation: Grasse

Message Posté le : Ven 23 Avr 2010 - 16:49    Sujet du message : Observation perso des 3 bourrées jouées et dansées Répondre en citant

2ni a écrit:
Tes parents auraient dû t'appeler Modeste!
J'adore le commentaire: "Sûr que les grands mères ne pouvaient pas danser comme ça!"

Lorsqu'elles étaient grand-mères ou déjà plus celles      que l'on imagine? Razz

Aprés analyse des 3 bourrées jouées et dansées j'ai essayé de condenser une réflexion perso qui me taquine depuis belle lurette:

B1) Ce sont des anglais, ou américains qui jouent et dansent une bourrée «  lo Parpalhon», un peu au ralenti, comme pour mieux exprimer la gestuelle du corps.
Tchin poum poum, Tchin poum poum font les bourdons de basses du diato qui, une fois le rythme bien ancré, laissent la place à la traversière. Tentative de final ensembles (danseurs, musiciens)...
Les danseurs s’accordent dans cette dynamique avec le temps fort marqué, les 2 autres ne semblant avoir que peu d’importance. Ils essaient des quadrettes aux figures classiques.
J’insiste sur cette façon de marquer le temps fort et laisser aller les 2 autres (aussi bien en musique qu’en danse). Autour d’un thème de bourrée classique, ils réinventent un style.
Réinventent ? Non, nous verrons plus loin pourquoi ils extrapolent à l’extrême une logique déjà bien solidement ancrée.
B2) Les gars de l’Aubrac dansent la bourrée d’Auvergne « les garçons de la montagne », jouée par un accordéoniste percussionniste au jeu bien installé. Les danseurs sont en harmonie, en communion dans la danse et glissent comme les notes égrenées par le musicien (Qui est-ce ?).
Pas de temps fort, un simple et beau tapement des pieds en fin de phrase. Le pti chroma a quasiment supprimé les basses et le rythme est scandé au pied, avec grelots, 3 temps identiques, 3, 6, 9,... joués tap tap tap tap tap tap, comme on aime le faire à la cabrette.
Intéressant non ? Ceci se traduit par : aucun appui sur les notes, ce qui permet aux danseurs d’improviser leur pas, leurs bras ; ils sont portés par la musique, ils « volent » comme dit Nico.  
B3) Une suite de bourrées jouées par O. Durif, H. Capel, dansées par S. Serec et C. Frappa que je n’ai pas encore rencontrés. Attaque au violon, en mode mineur (il aime bien), mélodie, bourdons scandés au pied ; sans savoir ce qui débarque, on a envie de se lancer, de venir accompagner l’artiste, de défouler qlq pulsions en résonance avec la zic.
L’accordéon s’installe doucement, sans rajouter de basses, absorbe le thème. Puis il swingue sur des appuis à contre temps, afin de colorer la note du temps fort, ce qui exalte les danseurs, qui dans leur joute, laissent complètement partir leur corps, leur pas, leurs figures (et encore, je sens bien qu’ils ne lâchent pas tout, il en reste dans la machine).
Ils sont complètement dans la dynamique de la danse, c’est leur danse.
 

3 manières d’aborder la bourrée :
1-Méconnaissance du rythme qui aurait tendance à contrarier l’expression du style et du corps,
2-Puis une parfaite harmonie dans la discrétion, l’intimité des hommes entre eux,
3-Enfin l’affirmation dans la communion d’une expression musicale et corporelle.
Est-ce si difficile ? Y a-t-il un Pb qui empêche de danser de cette manière ?
Je le crois, et cela est condensé dans ces 3 bourrées : « le rythme ».
 

Je vais être un peu long, et si vous avez suivi jusque là, vous continuerez ! Naa. Rolling Eyes
Pour faire aussi un lien avec les posts sur le Néofolklore, j’aimerais amener un élément qui me paraît essentiel dans l’âme de la bourrée d’Auvergne, la dynamique du 6/8, la réalité du binaire, la classe du ternaire et une envie folle d’en finir avec l’héritage du « « musette ».
 
Ces 3 airs vus et entendus sont des bourrées dites à 3 temps ; ont-elles les mêmes intervalles dans le jeu ?
Les bourrées d’Auvergne sont des bourrées ternaires, comme l’a bien expliqué Olivier Durif, et non des B. 3 T et c’est ce qui change tout l’aspect du jeu.
Le 3 T c’est l’affaire des valses musettes, mazurkas et autres genres tout aussi intéressants.
Je vais en surprendre un certain nombre en affirmant que le ternaire ne se rythme pas comme du 3T. Malheureusement nous avons cet héritage du début du musette, mariage accordéon cabrette, où les B ternaires sont jouées « tchin poum poum ou poum poum tchin, c a d comme des valses rapides. Les danseurs, eux même y modifient leurs appuis.
Je pense aux accordéonistes, les Ségurel, Thivet, Monédières, Aigueperse, même Momboisse et leurs descendants, pas super musiciens, bons acteurs qui ont créé un style autour du tchin poum poum. Ce fut l’occasion de se lancer dans une aventure, un genre.
Les danseurs suivirent et apprécièrent à juste titre. Aujourd’hui, ça coince, le 3T n’a plus la côte ? On se retrouve dans le cas de la vidéo 1, ce n’est plus de la bourrée, mais un mélange B3T, B2T (bourrée 2 temps), c a d un temps fort et 2 pas binaires. Pourquoi pas ? C’est nouveau, du néo néo trad, le jusqu’au boutisme d’un genre. Donc ne pas se moquer, c’est juste une évolution.
Vidéo 2, là j’aimerais reprendre ce cours sur le ternaire :
Le rythme des pieds des danseurs suit celui des pieds de la cadence, nous sommes en 6/8.
Comptez donc 1 2 3 4 5 6, 1 2 3 4 5 6, etc... Il n’y a pas d’accompagnement « basse », le bourdon est aux pieds du maître, qlq graves de temps en temps, juste pour accentuer une note.
Les danseurs veulent affirmer un style, improvisent peu, hormis dans le jeu de jambes. Ils sont dans l’aisance et en fin de phrase musicale nous assènent un pan pan précis sur 5 et 6.
Si vous voulez que les danseurs arrivent à cela, chers accordéonistes, pensez votre rythme de base en 1 2 3 4 5 6, et vous aimerez improviser sur chaque T. Insistez aussi auprès de vos percussionnistes sur le 1 2 3 4 5 6 (va falloir les forcer car ils aiment trop bien le tchin poum poum).
Les cabrettes, quant à elles, subissent le 3T, handicap qui les empêche d’exprimer chaque note chaque temps et contre-temps du ternaire, harmonisation avec un tas de ghost notes (picotages), ce qui donne de la pèche.
Vidéo 3, enfin voilà un style libéré du 3T, tant et si bien que les basses s’appuient sur des contretemps sympas et rythmés.
Je retrouve bien là les rythmes modernes, des rythmes du temps présent, auquels nous sommes sensibles.
N’avez-vous jamais dansé une mazurka piquée antillaise ? Bon, je m’évade....
Une chose est sûre, ma cabrette s’accorderait volontiers sur ce violon pour quelques vieilles ternaires de haute Auvergne.
Conclusion : (je n’en finis pas). Ces 3 vidéos affirment bien des styles et manières de jouer et danser des bourrées d’Auvergne.
Le rythme binaire des bretons (ref. aux posts Néofolklore) est issu des branles renaissance, comme les bourrées à 2 temps du centre. Ce binaire exprime l’ordre des choses, le yin et le yang, le Oui et le Non, le tu veux ou tu veux pas, le vice et le versa. C’est aussi l’évasion de l’esprit dans le rythme scandé, l’envoûtement dans la durée. Je l’ai rencontré chez les amérindiens, les africains et les européens et il existe aussi chez les japonais et autres asiatiques.
Le rythme ternaire en serait-il dévalorisé pour autant ? C’est la libération du corps, de l’esprit, l’expression individuelle, le jeu du Je.
Tout aussi ancien, je le retrouve dans des Cantigas du 13e siècle.
A vous accordéonistes, de retravailler la rythmique du ternaire, la rendre aussi libre que vos notes et serez étonnés du potentiel de ces bourrées.
Une grande absente ici, la vielle à roue, qui a tjrs marié son jeu à celui de la cabrette, et son chien qui pour 3 coups donnés vous en délivrera le double et plus ; pêchue la belle.
::é

_________________
Lo Sonnaïre
Revenir en haut
              

Jean SIANE
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 2 794
Localisation: Pas bien loin
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Taureau (20avr-20mai)

Message Posté le : Sam 24 Avr 2010 - 06:53    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

C'était un message du CCLTPP (Comité Contre Le Tchin Poum Poum) Mr. Green
_________________
POUR NOUS CONTACTER: forumcabrette@orange.fr
Revenir en haut
            AIM Skype   

Briçou la tsabro
Modérateurs
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 1 254
Localisation: Puy de Dôme
Sexe: Masculin

Message Posté le : Sam 24 Avr 2010 - 08:29    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée" Répondre en citant

Merci Sonnaïre pour cette analyse, ô combien étoffée et que je trouve plutôt pertinente.

On pourrait ajouter un élément pour essayer d'aller plus loin encore. Ce désir de classifier les mélodies entre le binaire et le ternaire (avec toutes les variétés concrètes que peut avoir chacune de ces familles rythmiques) n'est-il rien d'autre qu'une problématique occidentale savante ?

Toi qui te frottes avec des musiques variées, n'as-tu pas entendu comme moi certains musiciens africains ou sud-américains dire que leurs musiques ne relevaient d'aucune de ces deux catégories.

Pour les sud-américains, on est effectivement souvent dans un système à 6 pulsations qui peut se décliner en motifs 3+3 ou 2+2+2 mais aussi en d'autres découpages.

Les africains (mais aussi les indiens ou les moyen-orientaux) évoluent dans des systèmes rythmiques qui se déroulent sur des motifs bien plus longs et complexes que les petites cellules rythmiques imposées par les ridicules barres de mesures que l'on trouve sur nos portée. Ces motifs ne peuvent être réduits à des cellules soit binaires ou soit ternaires. Pour les transcrire "solfégiquement" il faut mélanger les deux types de cellules (et du reste c'est tellement indigeste à lire qu'ils n'utilisent pas beaucoup le système solfégique même quand ils le maîtrisent).

Donc je reviens à mon idée de départ. Est-il vraiment nécessaire, ou même pertinent, de chercher à classer les mélodies entre binaire et ternaire. On pourrait résoudre une partie de cette problématique en supprimant ces horribles et ridicules barres de mesure qui ont envahi les portées musicales (c'était à la fin du baroque, je crois) et qui plombent la lecture autant qu'elles formatent l'esprit. En cours, il m'est arrivé d'écrire des partitions de bourrées en mettant des "fausses barres de mesure" pour séparer les incises mélodiques selon la logique mélodique (repos, etc) et c'est incroyable comme la lecture semble redevenir facile et conduit directement au phrasé efficace.

C'était un communiqué du Comité de lutte contre les barres de mesures (CLCBM). :mdr:
_________________
Cabrette d'Auvergne,
j'entends ta voix qui résonne sur les puys...
Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 11:16    Sujet du message : Apprendre à danser la "bourrée"

Revenir en haut
              

   CABRETTE CLUB Index du Forum .::. Danses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.